VB-MAPP

Le VB-MAPP (Verbal Behavior – Milestones Assessment and Placement Program) est un outil d’évaluation récent (2008), développé par Mark L. Sundberg, un des créateurs de l’ABLLS et tout comme l’ABLLS, il peut servir à la fois d’outil d’évaluation et de curriculum. Dans la lignée de l’ABLLS il est basé sur l’approche fonctionnelle des comportements verbaux proposée par Skinner. Il est nécessaire de bien connaitre cette approche avant d’utiliser cet outil, sinon les résultats seront incohérents.

Cet outil est divisé en plusieurs parties :

– Evaluation des compétences. Dans cette partie, on évalue les compétences des enfants sur différents domaines comme : demandes – jeu – imitation – performances visuelles – vocabulaire réceptif par fonction, classe, caractéristique.

– Evaluation des barrières des apprentissages. Ici, on évalue ce qui freine ou empêche certains apprentissages. Par exemple : problèmes de généralisation – discriminations conditionnelles déficitaires – dépendance aux renforçateurs etc. En tout, 24 barrières sont testées.

– Evaluation des possibilités de transition vers le milieu ordinaire. 18 domaines sont évalués dans cette partie du VB-MAPP comme : adaptation au changement – suivi des routines de classe – vitesse d’acquisition des compétences – travail en groupe.

– Analyse fine des compétences. Ici, les compétences testées dans la première partie de l’évaluation sont subdivisées en de nombreuses petites étapes et permettent notamment de suivre finement les avancées des enfants et de décider des programmes éducatifs à mettre en place.

ABLLS-R

Version Française disponible à l’achat ici

Cet outil est à la fois un outil d’évaluation et un curriculum, c’est à dire qu’une fois passé, il permet de situer les réussites de la personne dans une approche longitudinale du développement (dans différents domaines) et d’identifier certains objectifs de travail.

Afin de faire passer cette évaluation il est nécessaire de bien connaitre les principes et procédures de l’ABA (par exemple : renforcement / guidances / contrôle du stimulus…)

L’ABLLS-R a été créé afin d’évaluer les compétences d’apprentissage et les compétences de langage des personnes ayant un retard de langage. Il n’est pas spécifique à l’autisme (comme l’ABA d’ailleurs).

L’analyse des compétences de langage des personnes évaluées est effectuée selon l’approche fonctionnelle des comportements verbaux de Skinner (1957) et nécessite donc une connaissance de cette approche (vous pouvez trouver des informations sur cette approche dans la partie langage de ce site).

D’autres spécificités de l’ABLLS-R sont l’analyse, grâce à certains items, des réponses à des stimuli complexes, de la généralisation, de la spontanéité, de la fluidité etc.

L’ABLLS-R est divisé en 25 domaines allant de la coopération et l’efficacité des renforçateurs à l’imitation verbale, les dénominations (tacts), la réponse aux instructions de groupe aux compétences de motricité fine, de propreté etc. Chaque domaine est divisé en différents items et pour chaque item, de deux à cinq niveaux de réussite sont possibles.

C’est un outil d’évaluation très complet qui permet d’avoir une vision globale de la personne et de développer des programmes éducatifs adaptés à chacun. Cependant, dans certains domaines comme les mathématiques, il apparait quelque peu limité.

Partington, J. W., 2006. The Assessment of Basic Language and Learning Skills – Revised. Behavior Analysts, Inc.

PEP-R et PEP3

Une nouvelle version du PEP (le PEP-3) est parue. Elle apporte quelques modifications par rapport au PEP-R tel que décrit ci-dessous, mais la base du test est la même.

Le PEP-R (Psycho-Educational Profile – Revised, par Schopler E., 1994), est un outil permettant d’analyser les différentes compétences des enfants de 6 mois à 7 ans. On peut le faire passer à des personnes plus âgées mais d’une part pour des personnes plus âgées il semple plus adapté d’analyser plus en détail les compétences fonctionnelles et d’autre part l’échantillon de référence n’a pas été constitué avec des personnes de plus de 7 ans. Le PEP-R est très relié aux pratiques éducatives TEACCH.

Le PEP-R est composé de différentes tâches et lors de la passation de celles-ci, l’examinateur observe autant la réussite aux tâches que la façon dont elles sont réussies ou non. On note ensuite si l’enfant a « réussi », s’il a « échoué » ou s’il est en « émergence ». Les émergences correspondent aux compétences qui ne sont pas encore bien établies, mais qui ne sont pas en échec. Ce sont donc des compétences qu’il va falloir fortifier afin de donner à l’enfant les bases nécessaires pour la suite de son développement.
Les réussites et/ou émergences permettent également de donner des « âges de développement » qui replacent l’enfant et ses compétences par rapport aux compétences des enfants au développement typique.

Le PEP-R est un outil utilisable pour des évaluations courtes et donnant quelques informations intéressantes sur le fonctionnement de l’enfant. Si l’on a suffisamment de temps il est néanmoins plus efficace de faire passer un ABLLS. Un avantage : le PEP-R existe en français.

Vineland

La Vineland (raccourci pour Vineland Adaptive Behavior Scales – Dernière version non traduite : Vineland-II, Sparrow, Cicchetti & Balla) se présente sous la forme d’une enquête effectuée tout au long des entretiens effectués avec les parents.

Elle permet d’évaluer les comportements adaptatifs des enfants, adolescents et adultes. C’est-à-dire qu’elle permet d’évaluer l’adaptation de l’enfant à son environnement. Cette évaluation se fait dans quatre domaines : la communication, l’autonomie, la socialisation et l’autonomie. On peut optionellement évaluer les troubles du comportement. Chacun de ces domaines est lui-même divisé en deux ou trois sous-domaines. Cette enquête permet donc d’évaluer la vision de l’entourage de l’enfant, sur celui-ci. L’enfant n’est pas placé dans une situation standardisée.

AFLS

L’AFLS (Evaluation des Compétences de Vie Fonctionnelles – Assessment of Functional Living Skills) est un outil d’évaluation créé par James Partington et Michael Mueller en 2012.

Les personnes familières avec l’ABLLS reconnaitront facilement un des créateurs de l’ABLLS-R ; le fonctionnement de l’évaluation est d’ailleurs pratiquement le même (voir l’image ci-dessous , tirée des échantillons du site officiel de Partington Behavior Analysts).

L’AFLS inclut 6 modules permettant d’évaluer 1) les compétences de vie de base (ex : s’habiller – se soigner), 2) la vie à la maison (ex : tâches ménagères – cuisiner), 3) la vie dans la communauté (ex : faire les courses – politesse), 4) l’école, 5) le pré-professionnel, 6) la vie indépendante.

C’est un outil d’évaluation complémentaire à l’ABLLS-R / VB-MAPP, dans le sens où il n’évalue pratiquement pas les compétences de langage, mais va bien plus loin pour les compétences de vie, nécessaires en particulier pour des adolescents et/ou adultes.

Essential For Living

Les Huit Essentiels – The Essential Eight

Autres compétences évaluées

L’ordre d’enseignement des compétences

Pour Qui ?

 

Essential For Living (EFL) est un outil d’évaluation et un curriculum à la fois. Son sous-titre indique bien son objectif : « Un manuel d’enseignement, outil d’évaluation et curriculum orienté vers la communication, les comportements et compétences fonctionnelles. Pour enfants et adultes présentant des déficits modérés à sévères ».

Contrairement à l’ABLLS-R et au VB-MAPP il n’est pas calqué sur une approche développementale, mais sur une approche fonctionnelle : quelles sont les compétences et comportements nécessaires pour améliorer l’autonomie et la qualité de vie de la personne, quels sont les comportements nécessaires pour assurer sa santé et sa sécurité ?

Il est très austère et plutôt compliqué à lire de prime abord mais est organisé d’une façon très intéressante.

Ses auteurs, Patrick McGreevy, Troy Fry et Colleen Cornwall identifient différentes compétences selon leur importance fonctionnelle.

 

Les Huit Essentiels – The Essential Eight

Ce sont les compétences absolument essentielles sans lesquelles les comportements problèmes seront nombreux, l’accès à des items, lieux personnes, activités préférés sera limité et les interactions seront peu fréquentes. Ce sont :

– Emettre des Requêtes

– Attendre avant d’avoir accès à un renforçateur

– Accepter le retrait d’un renforçateur, faire des transitions, Partager, Attendre son tour

– Mener à leur terme 10 tâches consécutives, précédemment acquises

– Accepter le « non »

– Suivre des instructions liées à la santé et la sécurité

– Réaliser des tâches quotidiennes liées à sa santé et sa sécurité

– Tolérer des événements liées à sa santé et sa sécurité

 

Autres compétences évaluées

D’autres compétences sont évaluées telles que :

– Réponses à des questions et conversations

– Compétences académiques (lecture, écriture, mathématiques etc.)

– Imitation

– Appariement

– Comportements problèmes etc.

 

L’ordre d’enseignement des compétences

Dans chacun de ces domaines (pour les Huit Essentiels et pour les autres aussi), l’importance de chaque sous-compétence est classifiée en :

– Compétences que l’on Doit-Avoir (Must-Have Skills)

– Compétences que l’on Devrait-Avoir (Should-Have Skills)

– Compétences que l’on Pourrait-Avoir (Good-to-Have Skills)

– Compétences Bien-à-Avoir (Nice-to-Have Skills).

L’ordre de ces compétences correspond, de haut en bas, des plus aux moins fonctionnelles, des moins aux plus difficiles.

 

Pour qui ?

Les auteurs indiquent que le VB-MAPP devrait être utilisé en priorité pour les enfants de 2 à 6 ans.

Pour les enfants de 2 ans ou plus, mais présentant un retard de développement très important, EFL peut être très utile.

Pour les enfants de plus de 7-8 ans, et qui font progrès dans le VB-MAPP devraient continuer à utiliser cet outil. Si les progrès stagnent, il faudra envisager de passer d’une approche développementale (VB-MAPP) à une approche fonctionnelle (EFL)

EFL peut aussi être utilisé en conjonction avec le VB-MAPP pour de nombreux enfants et adolescents.

Enfin, pour les adultes avec des déficiences modérées à sévère, EFL est recommandé.

 

Essential For Living, McGreevy, P., Fry, T., & Cornwall, C. (2012). Disponible sur www.behaviorchange.com