Dans votre approche très technique, vous ne faites pas de place au sujet

 

(1) Lorsque l’on travaille en ABA, c’est le sujet qui est au centre de toutes nos préoccupations !!! Chaque programme d’apprentissage, chaque procédure de gestion des comportements, toutes les actions que nous proposons doivent être à 100% individualisées et adaptées à chaque cas particulier ! C’est montrer une absence de connaissance totale de ce qu’est l’ABA que de dire que l’on ne prend pas en compte l’individualité de chacun… Si on ne prend pas en compte l’enfant dans son individualité, on est quasiment sûrs d’aller vers un échec de ce que l’on propose.

(2) Evidemment qu’il faut créer une relation avec les enfants avec lesquels on travaille ! S’il n’y a pas de relation je ne pourrai jamais faire mon travail correctement. Mais l’établissement d’une relation c’est aussi un apprentissage. C’est un apprentissage mutuel de ce que l’on peut attendre d’autrui, de ce qu’il peut nous apporter autant d’un point de vue émotionnel que d’un point de vue matériel. Lorsque je rencontre de nouvelles personnes, que ce soit dans le cadre professionnel ou privé, la mise en place d’une relation va dépendre de nombreux paramètres liés à toute notre histoire de vie et à nos réactions actuelles avec la personne. De plus, une relation, comme tout apprentissage est un processus dynamique, elle va être constamment modifiée par différents événements. Ces modifications seront plus ou moins importantes mais elles auront constamment lieu. Alors, le fait de voir l’établissement d’une relation comme un apprentissage nous permet d’emmener cette relation dans une direction positive afin d’atteindre nos objectifs (notamment l’éducation de personnes atteintes d’autisme).

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *